Silo’s en functionele scheidslijnen

In document Mobiele Technologie op de Campus (pagina 47-50)

Les résultats représentés dans le tableau 05 (voir l'annexe III) et la figure 25 montrent que les teneurs en streptocoques fécaux sont les plus faibles de tous les germes indicateurs de contamination fécale recherchés. D'une façon générale, les concentrations moyennes des eaux usées brutes et épurées en streptocoques fécaux sont 303 Germe/100 ml; 690 Germe/100 ml et 170 Germe/100 ml; 497 Germe /100 ml dans les deux mois respectivement.

0 200 400 600 800 1000 1200 1400 1600 Mars Avril C ol if or m e s f é ca ux G e rm e /100 ml mois brute épurée

NS

NS

Chapitre II

Résultats et discussion

41

Figure 25: Variation de la concentration moyenne des streptocoques fécaux.

Les résultats des streptocoques fécaux ont présentées des valeurs positives avant et après l'épuration des eaux usées; se traduit par une contamination récente (Boudraa et al., 2011). La recherche sur milieu ROTHE (enrichissement et présomption), sur LITSKY (isolement et confirmation) : si la méthode recommandée pour le contrôle dans les eaux représente dans le milieu indicateur de contamination récente se sont des indicateurs de contamination fécale moins potentielle pour les coliformes fécaux et totaux (Rodier, 2009).

D'après les résultats d’analyses bactériologiques des eaux usées brutes et épurées, il apparaît également que le traitement biologique utilisé dans la STEP n’est pas efficace pour l’abattement des germes pathogènes. Les résultats obtenus peuvent s’expliquer d’une part par le fait que le traitement biologique utilisé dans la STEP favorise la croissance bactérienne pour dégrader la pollution carbonée ou azotée et d’autre part par l’absence d’un traitement de désinfection qui sert à la destruction des germes pathogènes. De plus, l’eau usée est considérée comme le milieu optimal pour la prolifération microbienne (Ounoki & Achour, 2014). 0 100 200 300 400 500 600 700 800 900 Mars Avril St re pt oc oqu e s f é ca ux G e rm e /100 ml mois brute épurée

NS

NS

Conclusion générale

42

Conclusion générale

Les eaux usées sont susceptibles de renfermer et véhiculer une grande variété d'un polluant organique et d'agent pathogène pour l'homme. Les organismes pathogènes présents dans les eaux usées d'une collectivité en reflètent l'état sanitaire.

L’analyse physicochimiques et bactériologiques entre l'entrée et la sortie de la STEP, ont montré que les résultats obtenus ont révélé que les eaux usées présentent une pollutio n organique, azotée et bactériologique assez élevée.

Les valeurs journalières de T, pH, CE, sal, O2dissous varient dans les eaux brutes et

les eaux épurées mais elles restent toujours aux valeurs fixées par les normes de l'OMS appliquées en Algérie, qui ne dépasse pas 30°C pour la T, (6.5-8.5) pour le pH et 5mg/l pour l'O2 dissous, d'autre part qu'il y ait une réduction remarquable des paramètres de pollution de

caractère organique qui sont la DCO (78.5%) , DBO5 (76.5%) et MES (78.5%) par ailleurs, la

teneur en composés azotés, en particulier les nitrates et les nitrites, semblent augmenter à la sortie de la STEP.

Le suivi de la qualité bactériologique des eaux consiste en la recherche et au dénombrement des germes suivants : les germes totaux, les coliformes totaux et fécaux, les streptocoques fécaux ainsi que les clostridium sulfito-réducteur entre l’entrée et la sortie de la STEP. Les résultats obtenus ont révélé une charge microbiologique élevée dans tous les échantillons (l'eau brute et l'eau épurée)

On peut également conclure que la STEP N° 01 de Kouinine permet une bonne élimination de la DCO, DBO5 et MES qui caractérise une épuration efficace par bon

fonctionnement des bassins d'aération sauf que l'augmentation de la teneur en composés azotés (nitrates et nitrites) à la sortie de la STEP est causée par la prolifération des algues. Les résultats d'analyse microbiologique confirment la présence des divers germes tels que les germes totaux, les coliformes totaux et fécaux, les streptocoques fécaux et les clostridiums sulfite-réducteurs en nombres appréciables. Ceci peut s’expliquer d’une part par le traitement biologique utilisé dans la STEP et d’autre part par l’absence d’un traitement de désinfection qui sert à la destruction des germes pathogènes.

Pour améliorer la qualité physico-chimique et bactériologique des eaux usées, il est recommandé d'utiliser un traitement de désinfection. Il permet d'éliminer des substances toxiques et à prévenir la croissance des algues dans les bassins.

Références

Références bibliographiques

43

Références bibliographiques

1. Abdi, S., Merzoug, S., Tabouche, K., Maazi, M., & Houhamdi, M. (2013).

Évaluation de la qualité bactériologique des eaux du complexe de guerbessanhadja (wilaya de Skikda- nord est Algérien). 1er Séminaire National sur la Santé et Bio- Surveillance des Ecosystèmes Aquatiques, University of Souk Ahras - Université Mohamed Chérif Messaadia de Souk-Ahras.

2. Abouzlam, M. (2006). Optimisation d’un procédé de traitement des eaux par

ozonation catalytique. Thèse de doctorat en sciences et ingénierie pour l’information

Mathématiques, Université de Poitiers.

3. Allaoui, K. (2009). Modélisation hydraulique d'un bassin d'aération des stations

d'épuration des eaux usées. Mémoire de magister en hydraulique, Université Badji

Mokhtar Annaba.

4. Amiri, K. (2012). Evaluation du fonctionnement de trois stations d’épuration à boues

activées de la wilaya de Boumerdes dans le cadre d’une gestion intégrée des ressources en eau. Thèse de magister en sciences agronomiques, Ecole Nationale

Supérieure Agronomique El Harrach- Alger.

5. Aouissi, A. Houhamdi, M. (2009). Contribution a l’étude de la qualité de l’eau de

quelques sources et puits dans les communes de Belkheir et Boumahra Ahmed (Wilaya de Guelma,Nord-est Algérien). Laboratoire LBEE: Biologie, Eau et Environnement,

Université 8 Mai 1945 Guelma (Algérie). 1er Séminaire National sur la Santé et Bio- Surveillance des Ecosystèmes Aquatiques University of Souk Ahras - Université Mohamed Chérif Messaadia de Souk-Ahras.

6. ASSSCA, (2011). Agence de la Santé et des Services Sociaux de Chaudière- Appalaches. Quoi faire si la quantité de coliformes totaux ou de bactéries atypiques

dans l’eau de votre puits dépasse la norme?. Québec.

7. Attab, S. (2011). Amélioration de la qualité microbiologique des eaux épurées par

boues activées de la station d’épuration haoud berkaoui par l’utilisation d’un filtre a sable local. Mémoire de magister en microbiologie appliquée, Université Kasdi

Merbah Ouargla.

8. Azzouzi, N. (2010). Traitement et réutilisation des eaux usées épurées dans la ville de

Marrakech. Mémoire de licence en sciences et techniques eau et environnement,

Marrakech.

9. Baha, S., & Bensari, F. (2014). Epuration des eaux usées domestique par les boues

activées: étude de la performance de la STEP d'Ain El Houtz. Mémoire de master en

Références bibliographiques

44

10. Blanc, L. (2008). L’eau minérale naturelle : Un produit naturel et protégé, une

industrie responsable, un emballage recyclable. Chambre Syndical des Eaux

Minérales (CSEM).

11. Bambara, S. (1985). Evolution des nutriments dans une station de lagunage. Thèse de 3ème Cycle, Université Rennes I.

12. Barhoumi-Andreani, Y.,Gaudre meau, J., Gerbe, B., Khamsing, F., & Rabatel, Y. (2004). Eau ressources et menaces,Chutes d'Iguaçu-Argentine. 13. Bassompierre, C. (2007). Procédé à boues activées pour le traitement d’effluents

papetiers : de la conception d'un pilote a la validation de modèles. Thèse doctorat en

national polytechnique de grenoble.

14. Bechac, J., & Boutin, P. (1984). traitements des eaux usées. éd. Eyrolles. Bd. St. Germain. 121p.

15. Belahmadi Mouhme d Seddik, O. (2011). Etude de la biodégradation du 2,4-

dichlorophénol par le microbiote des effluents d'entrée et de sortie de la station d'épuration des eaux usées d'ibn Ziad. Mémoire de magister en microbiologie

appliquée et biotechnologies microbiennes, Université Mentouri Constantine.

16. Belaid, N. (2010). Evaluation des impacts de l'irrigation par les eaux usées traitées

sur les plantes et les sols du périmètre irrigué d'El Hajeb-Sfax: salinisation, accumulation et phytoabsorption des éléments métalliques. Thèse de doctorat en eau

sol environnement chimie et microbiologie de l’eau, Université de Sfax et Université de Limoges.

17. Belghiti, M. L., Chahlaoui, A., Bengoumi, D., & El moustaine, R. (2013). Etude de la qualite physico ۔chimique et Bactériologique des eaux souterraines de la Nappe plio-quaternaire dans la région de Meknès (Maroc). Larhyss Journal, (14), 21-36. 18. Ben Chehem, M., Bouazza, H., & Labbaz, L. (2014). Inventaire des études

scientifiques relatives à la réutilisation des eaux usées dans le domaine piscicole.

Mémoire de licence en pisciculture saharienne, Université Kasdi Merbah Ouargla. 19. Benelmouaz, A. (2015). Performances épuratoires d'une station d’épuration de

Maghnia. Mémoire de master en hydraulique, Université Abou Bekr Belkaid

Tlemcen.

20. Benmoussa, S., & Gas mi, I. (2015). Etude de faisabilité de l’épuration des eaux

usées par un lagunage naturel (Cas de la région de M’rara). Mémoire de master en

hydraulique , Université de Echahid Hamma LakhdarEl -Oued.

21. Bettach, A. (2013). Traitement des eaux usées domestiques par biodénétrification :

Références bibliographiques

45

http://www.memoireonline.com/11/13/7765/Traitement-des-eaux-usees-domestiques- par-biodenetrification--effet-du-nitrate.html

22. Bezziou, A., & Mekkaoui, R. (2013). Essai de traitement biologique des eaux usées

en utilisant des filtres bicouches. Mémoire de master académique en science de

l’environnement, Université Kasdi Merbah Ouargla.

23. Bireche, I., & Guessoume, A. (2013). Caractéristiques physico-chimiques et niveau

trophique du lac Méggarine (Touggourt). Mémoire d’ingénieur d’Etat, Université

d’Ouargla.

24. Bouchenak Khelladi, R. M. (2015). Comparaison qualitative entre filtration sur

sable et filtration sur charbon actif « application aux eaux usées épurées de la STEP de Ain El Houtz ». Mémoire de master en hydraulique, Université Abou Bekr Belkaid

Tlemcen.

25. Boudraa, W., Khemis, M. D. E., Boumaaza, O., Bouslama, Z., Merzoug, S. E., & Houhamdi, M. (2011). Qualité bactériologique et physicochimique de l’eau des

plages d’Annaba. 1er

Séminaire National sur la Santé et Bio-Surveillance des Ecosystèmes Aquatiques University of Souk Ahras - Université Mohamed Chérif Messaadia de Souk-Ahras.

26. Boulahai, H., Smaili, O. K., & Zerrouki, S. (2014). Inventaire des normes existantes

en matière de réutilisation des eaux usées en pisciculture. Mémoire de licence en

pisciculture saharienne, Université Kasdi Merbah Ouargla.

27. Boumaza, S. (2015). Evaluation rapide des protéines par turbidimétrie : Application

à quelques effluents agro-alimentaires avant et après un traitement de clarification.

Thèse de doctorat en biochimie appliquée, Université Badji Mokhtar Annaba.

28. Bourouache, M. (2015). Etude de la qualité bactériologique et physicochimique des

eaux usées de la station Mzar et impact de leur réutilisation en irrigation des espaces verts du grand Agadir. Mémoire de master en gestion conservation de la biodiversité,

Université Sidi Mohamed Ben Abdellah Agadir.

29. Bouselsal, B., Medjani, F., Fenazi, B., & Belksier, M. S. (2012). Qualité des eaux

usées et sa possibilité d’utilisee en agriculture de la station de kouinine el oued se Algérie. 3ème Colloque International sur la Géologie du Sahara, 213-217.

30. Bouteraa, S., Drid, I., Khe zzane, D., & Lammara, R. (2015). Contribution à l’étude

de la qualité Physico-chimique et bactériologique de l'eau des quelques zones humides d'Oued souf (cas : Soug Libya, STEP Kouinine, Chott Halofa). Mémoire de fin

d’étude en Biochimie, Université Echahid Hamma Lakhdar d'El-Oued.

Références bibliographiques

46

32. Botta, A., & Bellon, L. (2001). Pollution de l'eau et santé humaine. Laboratoire de biogénotoxicologie et mutagenèse environnementale, Université Euro Méditerranée Tehys.

33. Broussaud, J. (2008). Modéliser le cycle global de l'eau. Institut Français de l'éducation. En ligne http://eduterre.ens- lyon.fr/thematiques/hydro/cycleau/modeliser

34. Chaibi, R. (2014). Connaissance de l'ichtyo faune des eaux continentales de la région

des Aurès et du Sahara septentrional avec sa mise en valeur. Thèse de doctorat en

biologie, Université Mohamed Khider Biskra.

35. Ché rif Ibrahima Khalil, D. (2006). Etude de la qualité microbiologique des eaux de

boisson conditionnées en sachet et vendues sur la voie publique dans la région de Dakar. Diplôme d’études approfondies de productions animaux, Université Cheikh

Anta DIOP de Dakar.

36. Chevalie r, G. (2015). Conception d’une station de traitement des eaux usées dans une

commune rurale: Analyse choix et réalisation de la méthode la plus appropriée à la commune et aux milieux aquatiques. Ecole polytechnique de l’université François

Rabelais Tours.

37. CIE, (2012).Centre d'Information sur l'Eau. L'essentiel sur le cycle de l’eau de la

nature a la nature en passant par chez vous. Paris.

38. CIE, (2016). Centre d’Information sur l’Eau . L’assainissement des eaux usées.

39. CIFFQE, (2011). Conseil Interministériel Fédéral de Formation sur la Q ualité de l’Eau. Qualité de l’eau 101: Introduction aux microsystèmes d’approvisionnement en

eau potable. Manuel version 1.1, Canada.

40. Collet, N. (2012). Virus entériques et Transmission hydrique : Méthodes analytiques,

Efficacité des filières D’épuration et contamination Sur des sites littoraux avec Coquillages. Mémoire de master en microbiologie environnementale et sanitaire,

Université de Lorraine.

41. Dahou, A., & Brek, A. (2013). Lagunage aéré en zone aride performance épuratoires

cas de (région d’Ouargla). Mémoire de master académique en génie de

l’environnement, Université kasdi Merbah Ouargla.

42. Dekhil, S. W. (2012). Traitement des eaux usées urbaines par boues activées au

niveau de la ville de Bordj Bou Arreridj en Algérie effectué par la station d'épuration des eaux usées ONA. Mémoire de master en chimie et microbiologie de

l'eau, Université Mohamed El Bachir Elibrahimi. En ligne

http://www.memoireonline.com/11/13/7935/m_Traitement-des-eaux-usees-urbaines- par-boues-activees-au- niveau-de- la-ville-de-Bordj-Bou-Arreridj16.html

Références bibliographiques

47

43. Demba N’diaye, A., Mint Mohamed Salem, K., & Ould Sid’Ahmed Ould Kankou, M. (2013). Contribution a l’etude de la qualite physicochimique de l’eau de la rive droite du fleuve Senegal. Larhyss Journal, 12, 71-83.

44. Djeddi, H. (2007). Utilisation des eaux d'une station d'épuration pour l'irrigation des

essences forestières urbaines. Mémoire de magister en ecologie et environnement,

Université Mentouri Constantine.

45. Eddabra, R. (2011). Evaluation de la contamination bactériologique des eaux usées

des stations d'épuration du grand Agadir: isolement, caractérisation moléculaire et antibioresistance des espèces du genre vibrio. Thèse de doctorat en microbiologie,

Université Ibn Zohr d'Agadir et Université de Strasbourg.

46. Edeline, F. (1980). L’épuration biologique des eux usées résiduaires : théorie et

technologie. cebedoc, Liège, 299p.

47. El alaoui, R., & Taoussi, I. (2013). L’impact du chrome vi sur le traitement des Eaux

usées dans la station d’épuration de Marrakech. Mémoire de fin d’étude licence en

sciences et techniques « Eau et Environnement », Université Cadi Ayyad.

48. Elhaite, H. (2010). Traitement des eaux usées par les réservoirs opérationnels et

réutilisation pour l’irrigation. Thèse de doctorat en sciences et génie de

l’Environnement, Ecole Nationale Supérieure des Mines de Saint-Etienne.

49. Franck, R. (2002). Analyse de l’eau (Aspects réglementaires et techniques). éd, Collection Biologie technique, 360 p.

50. Friedli, C. (2002). Chimie générale pour ingénieur. 1éreed, presse polytechniques et universitaires romandes (PPUR). 760 p.

51. Gassambe, O. S. (2012). contribution a une meilleure connaissance de la

réglementation et de la composition physico-chimique des différentes marques d’eaux minérales vendues au Mali. Thèse de docteur en pharmacie, Université de Bamako.

52. Graini, L. (2011). Contrôle de la pollution de l’eau par méthode acousto-optique. Mémoire de magister en optique appliquée, Université Ferhat Abbas Sétif.

53. Guitoun, S., & Elhella, L. (2014). Mesure des paramètres physico-chimiques de

l’eau du lac Hassi Ben Abdallah (Ouargla). Mémoire de licence en pisciculture

Saharienne, Université Kasdi Merbah Ouargla.

54. Hamed, M., Guettache, A. & Bouame r, L. (2012(. Etude des propriétés physico-

chimiques et bactériologiques de l’eau du barrage DJORF- TORBA Bechar. Mémoire

d'ingénieur d'état en biologie, Université de Bechar.

55. Hamid, C., Elwatik, L., Ramchoun, Y., Fath-Allah, R., Ayyach, A., Fathallah, Z., El Midaoui, A., & Hbaiz, E. (2014). Étude des performances épuratoires de la

Références bibliographiques

48

technique du lagunage aéré appliquée à la station d’épuration de la ville d’Errachidia – Maroc. Afrique SCIENCE, 10(2), 173 – 183.

56. Hamdi, M. S., & Ait Kaci Is mal, M. (2008). Contribution à l'étude des paramètres

physico-chimiques et bactériologiques de l'embouchure de l'oued Béni-Messous.

DEUA sciences de la mer.

En ligne http://www.memoireonline.com/08/09/2463/Contribution--letude-des- parametres-physico-chimiques-et-bacteriologiques-de- lembouchure-de-l.html

57. Hamdi, W. (2011). Qualité hygiénique et caractéristiques physicochimiques des eaux

domestiques de quelques localités de la cuvette de Ouargla. Mémoire de magister en

biologie, Université Kasdi Merbah Ouargla.

58. Hamzaoui, A., & Fellah, M. (2014). Qualité du l'eau destinée à la production de

lait IFKI Ben Badis (Sidi Bel Abbés). Mémoire de fin d'étude en agroforesterie,

Université Abou Bekr Belkaid Tlemcen.

59. Hazourli, S., Boudiba, L., & Ziati M. (2007). Caractérisation de la pollution des eaux résiduaires de la zone industrielle d’El-Hadjar, Annaba. Larhyss Journal, 06, 45- 55.

60. IBGE, (2005). Institut Bruxellois pour la Gestion de l'Environnement , Observatoire des Données de l'Environnement. Qualité physico-chimique et chimique des eaux de

surface: cadre général Fiche 2. Bruxelles.

61. Joly, B., & Reynaud, A., (2003). Entérobactéries : systématiques et méthodes

d'analyses. éd. Technique et documentation, Paris, 356p.

62. Kahoul, M., & Touhami, M. (2014). Evaluation de la qualite physico-chimique des eaux de consommation de la ville d’annaba (algerie). Laboratoire des sols et développement durable, Faculté des sciences, Université Badji Mokhar, Annaba BP 12, Algérie. Larhyss Journal, 19, 129-138.

63. Kassim, C. (2005). Etude de la qualité physico chimique et bactériologique de l’eau

des puits de certains quartiers du district de bamako. Thèse de doctorat en pharmacie,

Université de Bamako.

64. Khe mici, Y. (2014). Etude de la qualité physico-chimique et bactériologique d’une

eau usée épurée par un lit de plantes. Mémoire de master professionnel en traitement

des eaux, Université Kasdi Merbah Ouargla.

65. Kihal, M. (2014). Elimination des polluants organiques présents dans les eaux usées

domestiques de la commune de Sidi Okba, par un filtre planté de macrophytes.

Références bibliographiques

49

66. Kimura, K., Tos hima, S., Amy, G., & Watanabe, Y. (2004). Rejection of neutral endocrine disrupting compounds (EDCS) and pharmaceutical active compounds

(PhACs) by R.O.M. Journal of Membrane Science, 245, 71-78.

67. Kir, O., & Lechelah, A. F. (2013). Caractérisation des eaux usées urbaines de la

ville d’El Oued et élimination de leur pollution a l’aide de matériaux a base d'argile.

Mémoire de master académique en génie de l’environnement, Université Kasdi Merbah Ouargla.

68. Kolle r, E. (2004). Traitement des pollutions industrielles: Eau, Air, Déchets, Sols,

Boues. dunod. Paris.

69. Ladjel, F. (2006). Exploitation d’une station d’épuration à boue activée niveau 02. Centre de formation au métier de l’assainissement CFMA-Boumerdes.

70. Lahouel, A. (2010).Contribution à l'étude de quelque paramètres physico-chimique

du la lac Témacine(Touggourt). Mémoire de fin d’études d'ingénieur en aquaculture,

Université Kasdi Merbah Ouargla.

71. Laouar, M. (2012). Etudes de Comportements de quelques polluants minéraux dans

les eaux souterraines (cas des eaux non potables) au niveau de la cuvette d’Ouargla.

Mémoire de master académique en génie d’environnement, Université Kasdi Merbah Ouargla.

72. Lebres, E. A., & Mouffok, F. (2008). Le cours national d'hygiène et de

microbiologie des eaux de boisson. Laboratoires bactériologiques alimentaires et des

eaux. Institut Pasteur d'Algérie, Alger, 53 p.

73. Lounnas, A. (2009). Melioration des procedes de Clarification des eaux De la station

hamadi-kroma de skikda. Mémoire de magister en chimie, Université du 20 Août 1955

Skikda.

74. Luzolo Lutete, K. (2012). Les eaux souterraines: captage, exploitation et gestion.

Université de Kinshasa – Graduat. En ligne

http://www.memoireonline.com/10/13/7528/m_Les-eaux-souterraines-captage- exploitation-et- gestion17.html

75. Maoudombaye, T., Ndoutamia, G., Seid Ali M., & Ngakou, A. (2015). Etude comparative de la qualite physico-chimique des eaux de puits, de forages et de rivieres consommees dans le bassin petrolier de doba au tchad. Larhyss Journal, 24, 193-208. 76. Marsily, G. (1995). L’eau. éd. Flammarion 128.

77. MDDEFP, (2013). Ministère du Développement durable, de l’Environnement, de la Faune et des Parcs, Guide pour l’évaluation de la qualité bactériologique de l’eau en

Références bibliographiques

50

78. Méot, B., & Alamy, Z. (1990). Les eaux usées urbaines réglementation des rejets

urbains traitement de finition par géoépuration.

79. Metahri, M. S. (2012). Elimination simultanée de la pollution azotée et phosphatée

des eaux usées traitées, par des procédés mixtes. Cas de la STEP Est de la ville de Tizi-Ouzou. Thèse de doctorat en agronomie, Université Mouloud Mammeri de Tizi

Ouzou.

80. Mezzar, L. (2015). Etat de la qualité chimique et bactériologique de la nappe

alluviale de Guerrara. Mémoire de magister en biologie, Université Kasdi Merbah

Ouargla.

81. Mizi, A. (2006). Traitement des eaux de rejet d’une raffinerie -region de Bejaia et

valorisation de déchets oléicoles. Thèse de doctorat en chimie et environnement,

Université Badji Mokhtar Annaba.

82. Moulin, S., Rozen-Rechels, D., & Stankovic, M. (2013). Traitement des eaux usées. Atelier Lõeau qualité vs quantité. CERES: Centre d'Enseignement et de Recherches sur l'Environnement et la Société. ERTI: Environmental Research and Teaching Institute.

83. Musy, A., & Higy, C. (2004). Hydrologie: une science de la nature. 1ère

éd. Presses polytehniques et universitaires romandes. Amazon, France.

84. OMS, (2002). l’Organisation Mondiale de la Santé. Directive de qualité pour l’eau de boisson. Genève.

85. ONA, (2009). Office Nationale d’Assainissement d’Alger. 86. ONA, (2017). Office Nationale d’Assainissement d’Alger.

87. Oubadi, M. (2012). Etude de performance d'un procédé d'épuration OXYLAG.« Cas

du lagunage de la ville de Mekmen Ben Ammar wilaya de Naama». Mémoire de

Magister en Science de l'Environnement et Climatologie, Université d'Oran, Es sènia. 88. Ounoki, S., & Achour, S. (2014). Evaluation de la qualite physicochimique et

bactériologique des eaux usées brutes et épurées de la ville d’Ouargla. possibilité de leur valorisation en irrigation. Larhyss Journal, 20, 247-258.

89. Pasquini, L. (2013). Micropolluants issus de l’activité domestique dans Les eaux

In document Mobiele Technologie op de Campus (pagina 47-50)